Quand on quitte Carpentras, capitale du Comtat Venaissin,

vers l'est, on entre dans l'arrière pays de haute Provence.

 

1

 

Cyprès, oliviers, fontaines des places de village,

 

2

 

vieux mas aux façades ocres, autour de Ville sur Auzon, au pied du Mont Ventoux.

 

3

 

De là partent les Gorges de la Nesque. A l'horizon, le Géant de Provence.

 

4

 

Au bout de ces gorges, le pays de Sault, où le temps

semble s'écouler moins vite. Ici, le petit village de Monieux.

 

5

 

Début juillet, la saison où les fleurs battent leur plein, à la fois discrètes et ostensibles.

 

6_

 

Le village de Sault, entre le Vaucluse et les Alpes de Haute Provence.

 

6

 

Les champs de lavande n'étaient pas tout à fait en fleur. 

 

7

 

Le soleil les amènera à maturité dans quelques jours,

 

8

 

pour le bonheur des yeux, des narines, et des abeilles.

 

9

 

En juillet, ce n'est pas la neige qui couvre le sommet

du Mont Ventoux (1997 m.), mais des cailloux blancs.

 

10

 

Le journal La Provence parlait ces jours-ci du retour du Loup dans ces contrées.

 

11

 

On se tiendra au courant, c'est promis.

 

12

 

En attendant, on peut se promener tranquillement et s'étonner,

encore une fois, de tant de beauté à deux pas de la vallée du Rhône.

 

Région de Sault, en Provence - 5 juillet 2010