Bords de Loire, en peu en aval de Chinon.

Sur un banc de sable, des Cormorans se chauffent au soleil,

 

1

 

mais aussi une Aigrette et un Héron cendré.

 

2

 

Des Aigrettes et des Hérons cendrés. Et un Goéland aussi.

 

3

 

Le Cormoran - pas très beau, il faut le dire - marche, vole, nage et plonge.

Pas mal.

 

4

 

Tiens ! Un vol de Vanneaux huppés. Très bel oiseau, souvent en compagnie,

 

5

 

cherchant sa nourriture dans les champs ou au bord de l'eau.

 

6

 

Un peu comme avec la Huppe, son vol laisse paraître le noir et blanc

très contrasté de ses ailes.

 

8

 

Le vol du Héron, lui, est presque toujours lent, majestueux.

 

9

 

Ici, je pense qu'il s'agit d'une Buse qui, selon son habitude, tourne en rond

quand elle n'est pas posée sur un piquet.

 

10

 

Mais là... Je ne l'ai vu qu'une poignée de secondes,

et il constituait un de mes objectifs pendant ce séjour en Val de Loire.

 

11

 

Sa tête blanche le trahit : il s'agit bien d'un Balbuzard pêcheur.

 

13

 

Le Balbuzard est un aigle dont l'envergure se situe entre 1,45 et 1,70 m., toujours

à proximité des rivières ou des lacs, se nourrissant exclusivement de poissons

pêchés vivants.

 

12

 

On peut le voir perché sur un arbre mort, à proximité de son lieu de chasse,

ou survolant son territoire, ou encore en vol stationnaire, prêt à plonger.

 

14

 

Avec ses serres redoutables, il peut sortir de l'eau, par de puissants battements

d'ailes, des poissons assez gros (jusqu'à 40 cm).

C'est un migrateur qui passe l'hiver au sud du Sahara.

 

Val de Loire, fin août 2010