29 février 2012

Au coeur de Paris (77)

  Que c'est beau, l'aile d'un oiseau.     Qu'il est beau, l'oiseau tout entier.     Il n'a pas un défaut.     Pour avoir son bonnet noir, la Mouette rieuse devra attendre le printemps et la saison nuptiale.     On devine, sous le plumage bien régulier,      le doux et chaud duvet qui permet de passer l'hiver.   Paris, février 2010
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

28 février 2012

Au coeur de Paris (76)

  On dirait qu'ils se rendent compte qu'il se passe quelque chose qui n'est pas habituel.     Les voilà rassemblés, Etourneaux sansonnets et Moineaux domestiques, presque coude à coude,     observateurs.     Ah, ce n'est pas le moment de construire les nids et de songer à la nichée.      C'est le moment de tenir le coup ;     c'est le moment de la survie.     Après, on verra ;     si Dieu nous prête vie.   ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
27 février 2012

Au coeur de Paris (75) !

   Dans la neige, les oiseaux sont encore plus touchant que jamais.     Ils ont l'air d'être songeurs.     Les plus faibles pâtissent, bien-sur ;     à cause du froid, et aussi à cause de la difficulté à se nourrir.     Mais quand ils sont en bonne santé, ils demeurent vifs,     presque émoustillés.     Ils sont un peu comme les enfants : vifs et songeurs.     Mais le soir, ils ne dorment pas dans des lits bien chauds. ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [6] - Permalien [#]
Tags :
25 février 2012

Etre dehors

    Il y a une semaine, il gelait. Aujourd'hui, il a fait 20° C.     Des nuées d'insectes, sortis d'on ne sait où, gravitent dans l'air tiède.     Les premières fleurs ont blanchi les branches des pruniers, des amandiers.     Les brebis ont quitté la bergerie pour s'égailler au grand air.     Pour s'égayer en s'égaillant.     C'est curieux cette habitude d'aller toutes dans la même direction.     Ont-elles appris cela de certains... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
24 février 2012

Labour

   Dans le calme de la campagne, entre Alès et le Mont Bouquet,     le moteur du tracteur s'entend de loin.     L'hiver, époque des labours.     Le tracteur va et vient. Il semble ne pas forcer malgré le poids de la charrue.     Habituellement, le Héron garde-boeuf côtoie le bétail dans les prés.     Vaches, chevaux, taureaux.     Quand le bétail se déplace, il dérange les insectes que le petit héron repère alors et consomme. ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :
23 février 2012

Porter du fruit

  Il n'est pas toujours aisé de reconnaître un arbuste     quand ses branches sont couvertes de lichen.     Ainsi, les hommes souvent se déguisent, se dissimulent.     La Bible dit : "On reconnaît un arbre à son fruit" (Matthieu 12.33).     Elle dit aussi : "Cueille-t-on des raisins sur des épines, ou des figues sur des chardons ?     Un bon arbre ne peut porter de mauvais fruits, ni un mauvais arbre porter de bons fruits.     ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,

22 février 2012

Au coeur de Paris (74)

    Fin d'un week-end chargé. Le soleil baisse : les photos sont bleues.     Non loin de la Trés grande bibliothèque et de Bercy, l'horloge de la Gare de Lyon.     Quel est cet attroupement sur le pont d'Austerlitz ?     Tiens, une grand' mère qui donne du pain aux mouettes.     Comment communiquent-elles, les mouettes,     comment se donnent-elles le mot     pour se retrouver ainsi, comme suspendues ?     Ben ça... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
21 février 2012

Au coeur de Paris (73)

   Couleurs douces.     Formes parfaites.     Empaillée ?     Non, elle a bougé.     Selon l'âge et les saisons, le plumage de la Mouette rieuse     et la couleur de son bec varient.     Derrière elle, la Seine roule des eaux glacées, tumultueuses et sombres.       A quoi sert de s'inquiéter ? "A chaque jour suffit sa peine". C'est écrit.   Paris, 22 janvier 2012
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
20 février 2012

Au coeur de Paris (72)

     Il n'est pas rare que certains oiseaux se tiennent sur une patte.     L'autre est cachée dans le pumage.     Les oiseaux peuvent même dormir dans cette position.     Mais elle (j'aurais aimé lui trouver un nom),     sa deuxième patte est blessée, folle.     Elle n'a pas le choix.     Malgré le froid, je ne me lassais pas de la regarder.     Elle est restée longtemps ainsi sur ce quai, au bord de la Seine, ... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags :
18 février 2012

Au coeur de Paris (71)

     Un grand bruit dans les feuilles mortes, on dirait un sanglier.     Ce n'est qu'un Merle noir qui retourne les feuilles de son bec.     Si le Merle noir ressemble à un poète,     le Geai des chênes ressemble à un chenapan.     Lui aussi aime farfouiller dans les sous-bois,     près à décamper comme un voleur surpris.     Mais il ne le fait jamais sans proférer un chapelet d'insultes     à l'intention de celui... [Lire la suite]
Posté par CharlesNicolas à 18:30 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : ,