Entre la forêt de la montagne du Bougès et le plâteau de Grizac,

coule un ruisseau.

 

1

 

Quand on se hisse sur le plateau par l'étroit sentier, le Mont Lozère apparaît,

au nord, comme une limite importante. Au delà, c'est un autre pays.

 

2

 

Le Lozère trace l'horizon au nord,

 

3

 

le Bougès au sud.

 

4

 

Le sentier, sans doute aussi vieux que le temps, conduit au hameau de Grizac.

(On peut agrandir la photo en cliquant dessus)

 

5

 

Une dame âgée m'a raconté que, petite fille près d'ici, sa Grand' mère disait,

le dimanche matin : "Allen à l'assemblado" (Nous allons au culte).

Il y avait en effet un petit temple, à Grizac, qui s'est écroulé dans les années 80.

 

6

 

La basse-cour sera enfermée dans le pigeonnier pour la nuit.

Le renard devra aller voir ailleurs.

 

7

 

Dur, le métier de renard.

 

8

 

Je pense à la maîtresse de maison qui ouvrait ses volets naguère, le matin,

pour aérer la chambre.

 

9

 

Le château de Grizac fut construit au XIIIème siècle par Guillaume de Grimoard,

dont le fils, prénommé lui aussi Guillaume, deviendra la pape Urbain V.

 

10

 

Ce prés de bruyère au loin, avec cet arbre isolé, marque le point culminant du Bougès.

 

11

 

Le jour baisse. Vue vers l'est, vers la vallée du Rhône ;

 

12

 

vers le sud, le Bougès s'endort - ou se réveille, c'est selon.

 

13

 

Vers l'ouest, c'est le contrefort des Cévennes.

 

14

 

C'est aussi le pays des Causses avec les Gorges du Tarn qui coule vers l'Aveyron.

 

15

 

Il s'en passera des choses encore, cette nuit, que nous ne verrons pas.

 

Bougès, Grizac (48), 30 août 2012