C'est évidemment un des joyaux de notre avifaune.

Ici, on l'appelle le Chasseur d'Afrique.

 

1

 

Au dessus de Beauvoisin se trouve une petite colline qui s'appelle le Pic des ânes.

Proche de l'école, certains élèves devaient aimer y réviser leurs leçons...

Sous l'horizon, on aperçoit la ville de Nîmes.

 

2

 

Aux abords immédiats du village, la colline forme une falaise plus ou moins sableuse,

ce qui convient très bien aux Guêpiers d'Europe pour y creuser leurs terriers.

 

3

 

Ayant observé cela, je me suis dissimulé dans la végétation,

au dessus de cette falaise. Bien m'en a pris.

 

5

 

En effet, les branches mortes d'un amandier constituent

de parfaits perchoirs, non seulement pour le Guêpier,

 

6

 

mais aussi pour d'autres oiseaux. Ici, un Chardonneret.

 

7

 

A l'affut, il y a des temps d'attente, parfois (souvent).

Alors, j'ai photographié les toits. Cela change.

 

4

 

Le Guêpier chasse en vol, comme les hirondelles.

 

8

 

Il aime se poser, après avoir attrapé un insecte, pour l'avaler,

ou pour faire une pause, tout simplement.

 

9

 

Il apprécie pour cela les branches bien dégagées

qui lui offrent une vue tous azimuts.

 

327légère

 

 Pour le cas où passerait une abeille, ou une libellule.

 

Beauvoisin (30), le 16 juin 2013