On dirait une Grande aigrette.
Mais son bec est noir ; c'est donc une Aigrette garzette.

 

1

 

Pourquoi ce nom ? C'est la transcription du latin Egretta garzetta.

 

2

 

En italien, on l'appelle Egretta.

En espagnol, Garceta.

 

3

 

Pendant ce temps, elle a attrapé un petit poisson.

Lui, c'est Ardea cirenea : le Héron cendré, qui n'a presque plus de secret pour nous.

 

4

 

Toujours aussi beau, quand même.

 

5

 

Quelle silhouette !

 

6

 

Nous l'avons déjà vue. C'est l'Ibis falcinelle,

présent en Camargue depuis quelques années seulement.

 

7

 

Une touche africaine de plus parmi nous.

 

8

 

Décidément, en voilà des oiseaux remarquables, dans cette séquence.

(Ayons quand même une petite pensée pour la Foulque macroule qui regarde timidement).

 

9

 

Rare ou pas, jamais la Cigogne blanche ne sera un oiseau banal.

 

10

 

On la dirait tout droit sortie d'un livre d'images,

 

11

 

d'un conte pour enfants.

 

12

 

 Décollage réussi.

 

Non loin de l'étang du Vaccarès (13), le 15 juin 2013