Le jour se lève tôt, peu après 5 heures.

Il se couche assez brutalement vers 18 heures.

Le troupeau de zébus a traversé la nationale et va traverser le quartier.

 

1

 

Derrière les murs d'enceinte, il y a les maisons d'habitation

et les troupeaux.

 

2

 

Les coqs, eux, vaquent librement.

 

3

 

4

 

Les plus attentifs remarqueront que sur les 1250 séquences déjà publiées

sur ce blog, c'est la première fois qu'on y voit un chien.

Une chienne, plus exactement.

 

5

 

Ceux-là avaient perdu leur berger.

A moins que ce ne soit le contraire.

 

6

 

Cette dame âgée rassemble du sable et du gravier avec ses mains

et une sorte d'écuelle en fer blanc pour en faire de petits tas.

Elle vendra ça pour peu de chose à l'artisan maçon

qui en fera des briques ou du mortier.

 

7

 

Je me suis demandé ce que ces cochons pouvaient trouver à manger

dans une contrée où on ne jette rien,

 

8

 

à part les sacs en matière plastique.

 

9

 

Celles-ci jouissaient également d'une totale liberté

 

10

 

C'est tout ce que demande une chèvre.

 

11

 

Voyez-vous, j'ai beaucoup observé, comme à mon habitude,

 

12

 

mais j'ai été observé aussi.

 

12

 

 Ce n'est que justice.

 

Ouagadougou, 15-30 nov. 2013