Entre le vignoble des Costières et les étangs de Petite Camargue

se trouve une zone appelée "prés humides"

où les pâturages rencontrent les roselières.

 

1


 C'est là que vivent les taureaux de Camargue,

mais aussi de nombreuses espèces d'oiseaux, migrateurs ou pas.

 

1'

 

Selon les saisons, l'eau s'avance ou recule.

 

2

 

Le Cheval de Camargue est bien sûr très présent dans ces lieux,

à la fois robuste et racé.

 

3

 

Ces jeunes taureaux sont tout à la fois craintifs et curieux.

Ici, la curiosité l'emporte.

 

4

 

Devenues adultes,

 

5

 

ce sont des bêtes joliment encornées.

Ici, une vachette.

 

7

 

Les gardians utilisent le Cheval de Camargue pour trier ou déplacer les taureaux.

C'est un cheval très docile et très vif.

 

8

 

Celui-là est un taureau, pas de doute.

On le voit notamment à sa large encolure.

 

9

 

Dans cette région, et bien qu'il ne s'y pratique pas de corridas,

le taureau est l'objet d'une sorte de culte,

survivance de religion païenne.

 

10

La vachette est moins massive,

mais quand elle poursuit un razetteur, dans les arènes,

 

11

 

 celui-ci a intérêt à courir vite.

 

Petite Camargue, au sud de Vauvert (30), le 1er mars 2014