Affût le matin de bonne heure au bord de la Cèze.

Objectif : le Guêpier d'Europe.

Mais c'est le Loriot d'Europe qui se fait remarquer, plutôt.

Par son chant sonore, bien-sûr, car lui, on le voit rarement.

On l'aperçoit cependant sur cette photo, en jaune vif.

 

1

 

Cet oiseau insectivore est difficile à déterminer, même de près.

Je pense qu'il s'agit de l'Hypolaïs polyglotte.

 

2

 

Mais elle ressemble passablement au Pouillot véloce

qui ressemble passablement au Pouillot fitis.

 

3

 

L'Hypolaïs est un oiseau migrateur,

qui s'en va chasser les insectes plus au sud

(comme le Loriot, comme les guêpiers...)

fin août ou début septembre.

 

4

 

Le Chardonneret élégant est, quant à lui, un migrateur partiel.

Cela signifie qu'une partie de la population est sédentaire

(celle qui habite le sud de l'Europe),

 

5

 

tandis qu'une autre partie effectuera une migration plus ou moins grande

entre le nord et le sud de l'Europe, en fonction de la saison.

 

6

 

Si je me suis bien exprimé, vous avez compris qu'il y a plus de chardonnerets

dans le Midi de la France en hiver qu'en été.

 

7

 

Ceci est une Bergeronnette grise juvénile.

Son plumage révèle qu'elle est née cette année.

 

8

 

Celui-ci est un serin.

Plus précisément un Serin cini.

 

9

 

Plus précisément une femelle,

le mâle ayant la tête partiellement jaune.

 

10

 

Nous remarquons que son bec est celui d'un granivore.

 

11

 

Je voulais voir des guêpiers.

 

Rochegude (30), le 31 mai 2014

_______

 

Bonus

________