Ma traversée de Paris à pied

a débuté à la Gare Saint Lazare, cette fois.

 

1

 

Des bateaux au milieu de la ville,

je trouve que c'est plutôt bien.

 

2

 

Des livres aussi, d'ailleurs,

autre manière de voyager.

Les bouquinistes ont pignon sur rue près le fleuve depuis 1607.

D'abord colporteurs,

ils commencent à s'y installer avec leurs boites de rangement.

 

3

 

Complètement analphabète, le moineau parisien

n'en est pas moins gouailleur et effronté.

 

5

 

Et que dire du pigeon,

le "rat volant" des parisiens ?

Qu'ils sont tolérants avec les enfants.

 

4

 

Je suis passé sur ce pont il y a 3 semaines.

Cette femme et son chien étaient déjà là,

dans la même position.

 

6

 

Des liens étroits les unissent.

Ce n'est pas rien...

 

7

 

Le Merle noir est plus indépendant et ne demande rien à personne.

Mais je vois que le soir approche,

avec l'heure de départ de mon train.

 

8

 

Comme son nom l'indique, le Pigeon ramier se plaît sur les fines  branches

malgré son poids.

 

9

 

Savez-vous ce que fait celui-là ?

 

10

 

Il cherche à cueillir des fleurs de ce Prunus.

Pour en faire un bouquet ?

 

11

 

Non, pour les manger.

 

Paris, le 22 mars 2015

_______

 

Gare de Lyon.
Des policiers en civilviennent d'intercepter un voleur.

Bonus

Tête basse.

_______