Les canards ont l'air candide en cancanant.

Mais à 50 mètres, ils m'aperçoivent,

même si je suis immobile sous un filet de camouflage.

Celui-ci a stoppé sa progression

et s'est posté derrière ces quelques branches.

 

1

 

La vie au bord de la rivière est essentiellement discrète.

La toute jeune Bergeronnette des ruisseaux

se confond volontiers avec les galets.

 

2

 

Si elle ne bouge pas,

on ne la voit pas.

 

3

 

D'où l'intéret d'être soi-même immobile et silencieux.

 

4

 

Ensuite, le fond et la lumière

peuvent changer singulièrement les choses.

 

5

 

Soudain, une Corneille noire a surgi,

énorme par rapport aux passereaux.

 

6

 

Peu de choses échappent à ses yeux,

et résistent à son bec.

 

7

 

L'autre bergeronnette, la grise,

emplit son bec de divers insectes glanés au bord de l'eau.

 

9

 

Attraper un insecte vivant avec son bec,

c'est déjà bien.

 

10

 

En attrapper 5 ou 6,

les uns après les autres...

 

11

 

c'est ce que les oisillons attendent.

 

Cendras (30), le 10 mai 2015

_______