Au presbytère

de l'église méthodiste d'Agen,

il y a des oiseaux.

 

1

 

Dans le parc, se trouvent quelques sapins.

Le lieu rêvé pour

le Roitelet triple bandeau.

 

2

 

Vous n'y voyez pas grand' chose ?

Moi non plus.

Ce roitelet (vu de dos) est accroché à quelques branches entremêlées

au sein desquelles se trouve son nid.

Ce nid a la forme d'une sphère,

avec une entrée par le haut.

 

3

 

Le Roitelet triple-bandeau est un tout petit oiseau

dont le poids se situe entre 5 et 7 grammes.

Il se distingue du Roitelet huppé par son grand sourcil blanc.

 

4

 

Le couple peut élever deux nichées, entre avril et août.

 

5

 

Nous vous présentons la nichée,

nourrie de minuscules insectes trouvés dans les branches des conifères.

 

6

 

Le jeune, à droite, paraît plus gros que son parent.

Il peut y avoir deux raisons à cela.

Ce jeune a gonflé ses plumes pour se faire mieux voir

et attirer son parent chargé de nourriture.

Ou bien, à la différence de ses parents...

il ne fait que manger !

 

7

 

Comme vous l'imaginez,

les parents ne s'arrêtent pas,

 

8

 

de l'aube au crépuscule, de parcourir les branches

et d'effectuer des va-et-vient jusqu'au nid.

 

11

 

Les jeunes ont le plumage plus clair,

la queue un peu plus courte.

 

9

 

On devine déjà les teintes de l'adulte,

mais le 'triple bandeau', au sommet de la tête

n'existe pas encore.

 

10

 

C'est le mâle,

la crête de la femelle étant jaune d'or, sans couleur orangée.

Il a l'air fier.

 

12

 

Il le peut.

 

Agen (37), 15-17 mai 2015

(Les plus belles photos de cette séquence sont de notre envoyé permanent à Agen, Jean-Ruben O.)

_______

 

Dans ce presbytère,

IMG_9158l_g_re

il y a aussi un énorme chat.

_______