Début juin, le bord des routes et des chemins

est encore éclairé de nombreuses fleurs,

 

1

 

et l'herbe est encore verte.

 

2

 

Dans peu de temps, tout sera brûlé par le soleil.

 

11

 

Même ces zones couvertes d'eau - lagune, sansouïre -

peuvent se retrouver à sec.

 

3

 

Mauvaise affaire pour l'Echasse blanche

qui vole en poussant son petit cri aigüe inlassablement.

 

4

 

J'ai failli ne pas voir cet Ibis falcinelle

au beau plumage sombre irisé.

 

5

 

Mais il m'a vu aussi.

Voilà comment se vivent les contacts, généralement,

dans la nature...

 

6

 

Quelle silhouette étonnante.

Il y a 10 ans, cet oiseau africain était pratiquement absent en France.

 

7

 

L'Echasse blanche s'y est habituée.

Elle vole toujours, poussant son cri.

 

9

 

Quelle énergie.

Comme son coeur doit battre.

 

8

 

Que dire ?

 

10

 

Que dire ?

 

Le Pont des Tourradons (Vauvert), le 10 juin 2015

_______

 12

________