Ayant dépassé la petite ville de Crest, on ne tarde pas à entrer dans le Diois

et à apercevoir, au bout du massif de la Forêt de Saou,

le point culminant des Trois-Becs.

 

1_IMG_9915legere

 

Quittant la vallée de la Drôme un peu avant Saillans, nous empruntons une petite route

qui nous conduit au village de St Sauveur-en-Diois,

avec son clocher en forme de "chinois qui baille".

 

2_IMG_9918legere

 

La petite route (un chemin goudronné) part ensuite à l'assaut de la montagne,

à force de lacets.

 

3_IMG_9917legere

 

Le regard est attiré par le plus élevé des Trois-Becs

dont la face nord paraît complètement prise dans le givre ou la glace.

 

4_IMG_9921legere

 

Nous sommes presque en Provence,

mais là-haut se trouvent des Chamois.

 

5_IMG_9941legere

 

A mi-hauteur de la montagne, le goudron s'arrête.

Après, ce sont les pistes qu'empruntent les forestiers

ou de rares fermiers, comme celui du "Château", ici.

 

6_IMG_0021legere

 

Nous tournons le dos à la montagne et avons devant nous la vallée de la Drôme

(que l'on ne voit pas) et le Massif du Vercors, partiellement enneigé.

 

7_IMG_0022legere

 

Le temps est beau.

Les chèvres sont de sortie.

 

8_IMG_0018legere

 

Les ruches regardent vers le Midi.

Le cheval est partagé entre la montagne et la vallée.

 

9_IMG_0015legere

 

Vers l'Est, le Vercors émerge derrière les premières crêtes,

 

10_IMG_9933legere

 

masquant lui-même les sommets alpins.

 

Diois, les Balcons de la Drôme, 20 février 2016

_______