Les vieux murs de pierres, en Cévennes,

hébergent une végétation fort variée.

(Ailleurs aussi).

 

1_IMG_2703legere

 

Ce sont les fleurs d'un ciste.

Le Ciste de Montpellier

ou (plutôt) le Ciste à feuilles de sauge.

 

2_IMG_2698legere

 

La fleur est celle de la Gueule de loup ;

autrement dit du Muflier.

Il s'agit ici du Muflier à feuille molle

qui se plaît dans les rochers et sur les vieux murs.

 

3_IMG_2774legere

 

Toute une collection de succulentes,

notamment le Nombril de Vénus,

en fleur en ce moment.

 

4_IMG_2700legere

 

L'Orpin blanc est également abondant,

 

5_IMG_2771legere

 

avec ses fleurs en forme d'étoile.

 

6_IMG_2709legere

 

Le soleil fait rougir les feuilles (et la hampê florale)

 

7_IMG_2773legere

 

du Nombril de Vénus (Umbilicus rupestris).

Les feuilles sont comestibles (avant d'être rouges, peut-être).

 

8_IMG_2772legere

 

Je le cherchais.

 

9_IMG_2738legere

 

Mais il n'est pas évident de tomber dessus,

le Lézard ocellé

 

10_IMG_2736legere

 

Le mâle est notamment reconnaissable à sa gorge volumineuse.

 

11_IMG_2687legere

 

La femelle est généralement plus discrète.

 

11_IMG_2723legere

 

L'un et l'autre portent sur les flancs une belle rangée

 

12_IMG_2725legere

 

 d'ocelles bleus.

 

Le Mazauric, Vallée Borgne (30), le

____________

 

Bonus_IMG_2740_legere

_______

 

 

 

Enregistrer