La nuit tombée, les lézards ont disparu.

Les tarentes les ont remplacés.

Ici, on les appelle Salamandre,

et on les craint.

 

1_IMG_8937legere

 

Elles apprécient les lieux où brillent quelques ampoules

 

3_IMG_9095legere

 

à cause des insectes qui se trouvent attirés.

 

4_IMG_9097legere

 

Chaque extrémité de ses doigts est pourvu de milliers de poils

 

2_IMG_8939legere

 

qui eux-mêmes sont pourvus de milliers de microscopiques crochets.

 

5_IMG_9104legere

 

Ainsi pourvus, les geckos se déplacent comme ils le veulent,

 

6_IMG_8942legere

 

y compris sur les vitres,

y compris sous les plafonds.

Ces tarentes sourient, comme les dauphins.

 

7_IMG_8944legere

 

Celui-là doit avoir quelques jours.

 

9_IMG_9276legere

 

Un oiseau pourrait l'emporter.

 

8_IMG_9274legere

 

Elles peuvent crier sans se lasser, les Roussettes.

Celle-ci - qu'un moustique est tente de piquer -

est en train de se régaler

de la pulpe d'un fruit

 

10_IMG_9115legere

 

qu'elle a saisi dans un arbre.

 

Ouagadougou, Burkina Faso, 13-27 novembre 2016

_______

12_IMG_9107_legere

_______

 

Enregistrer

Enregistrer