Qui est-ce ? Le Bruant des roseaux.

Comment peut-on le savoir ?

Par le milieu où il se trouve : au milieu des roseaux !

Et puis le masque caractéristique qu'il a sur la tête ;

et enfin les rectrices blanches, sur sa queue.

 

1_IMG_0276legere

 

Et lui ?

C'est le Traquet pâtre. La mâle.

 

2_IMG_0307legere

 

On l'appelle aujourd'hui le Tarier pâtre.

 

3_IMG_0309legere

 

C'est un de mes préférés.

 

4_IMG_0312legere

 

On ne peut le confondre avec aucun autre.

 

5_IMG_0313legere

 

Un peu plus loin, j'ai rencontré celui-ci.

Hésitation : pourquoi est-il plus pâle ?

 

6_IMG_0317legere

 

Ainsi, pour l'identification des animaux,

il y a des constantes qui ne varient pas,

et des variables... qui varient.

 

7_IMG_0319legere

 

Et celui-ci ?

C'est le Rouge-queue noir. Le mâle.

 

8_IMG_0291legere

 

Il est vrai que le contre-jour ne facilite pas l'identification.

 

9_IMG_0289legere

 

De plus, le Rouge-queue noir préfère se tenir sur les murs que sur les branches.

 

10_IMG_0293legere

 

Mais c'est sa silhouette, c'est son bec ;

c'est son noir aussi.

 

11_IMG_0297legere

 

Enfin, sa queue est rousse, on le voit ici.

Pas de doute possible.

 

12_IMG_0298legere

 

C'est bien lui.

 

Alès, le 11 mars 2017

_______