St Girons,

une bourgade au centre de laquelle

on peut observer les côteaux fleuris.

 

0_IMG_0926legere

 

De là on peut accéder à la vallée du Lez

et s'approcher des Pyrénées toutes proches,

en direction de Castillon-en-Couserans.

 

1_IMG_0907legere

 

Entre la route et la rivière, des villages typiques,

cernés et presque envahis par la campagne.

 

2_IMG_0910legere

 

Rivière, Bergeronnette grise.

Normal.

 

3_IMG_0912legere

 

Pâturages, vaches. Normal aussi.

Celle-ci donne l'impression de n'être pas allée longtemps à l'école.

(Même s'il faut parfois se méfier des apparences).

 

4_IMG_0909legere

 

Au fond de la vallée, les contreforts de la chaine pyrénéenne

avec son enfilade de sommets à plus de 3 000 mètres.

 

5_IMG_0908legere

 

Dans ces lieux, on est relativement sensibles

aux animaux de trait.

Une jument et son poulain, ici.

 

6_IMG_0915legere

 

Qui oserait venir faire du mal au petit ?

 

7_IMG_0916legere

 

Cette jument semble être de la race locale, appelée 'Castillon'.

 

8_IMG_0914legere

 

Poids possible : entre 500 et 1 200 kilos.

 

9_IMG_0919legere

 

La stabilité. Je bouge si je le veux.

 

10_IMG_0918legere

 

Une impression de fatigue permanente.

La patte arrière levée révèle une réflexe de détente, de repos.

 

11_IMG_0922legere

 

Plus léger, le Milan noir, revenu d'Afrique depuis assez peu de temps.

Il se détend, lui aussi ?

Non. Il scrute chaque détail, chaque motte, chaque touffe d'herbe.

 

13_IMG_0923legere

 

On le reconnait notamment à sa teinte sombre

et à sa queue assez longue et échancrée.

Il préfère les vallées avec rivière

que les grandes plaines.

 

14_IMG_0925_legere

 

 C'est son droit.

 

Vallée du Lez, vers Castillon-en-Couserans (09), le 5 avril 2017

_______

 

Bonus_IMG_0921legere

_______

 

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer