Minuscule village de Bouquet, derrière le Mont Bouquet,

au milieu des champs d'amandiers.

Il y a un mois, c'était blanc de fleurs.

Dans un mois, l'herbe sera grillée

par le soleil.

 

1_IMG_1182legere

 

Dans les parages se trouvent quelques ruches

plus ou mois pleines de vie.

 

2_IMG_1183legere

 

Tiens, un être humain.

 

3_IMG_1180legere

 

Cet après-midi, les abeilles sont gentilles.

Pas besoin de s'équiper.

Il a suffi de les enfumer un peu.

 

4_IMG_1190legere

 

Lecture attentive des rayons.

 

5_IMG_1196legere

 

Stressées par la fumée, les abeilles

consomment rapidement du miel

(au cas où...).

 

6_IMG_1185legere

 

Les alvéoles, ici, sont remplies de nectar,

c'est à dire de miel avec de l'eau.

Les abeilles ventillent pour évacuer cette humidité

qui empêcherait le miel de se conserver.

 

7_IMG_1188legere

 

Sur ce rayon, les cellules sont en cours

d'operculation, le miel étant prêt.

 

8_IMG_1192legere

 

Oui, nous les avons un peu dérangées...

et aucune n'a piqué (cette fois-là).

 

9_IMG_1197legere

 

Un peu plus loin, parmi les amandiers,

se trouvaient quelques plants

d'Orchis de Provence.

 

10_IMG_1200legere

 

C'est une orchidée méditerranéenne

qui fut décrite la premièer fois en Provence

en 1806.

 

11_IMG_1199legere

 

L'Orchis mâle, par contre, se trouve depuis

l'Afrique du Nord juqu'en Scandinavie,

depuis le Portugal jusqu'en Iran.

 

12_IMG_1203legere

 

 Pas mal, pour une fleur.

 

Bouquet (30), le 16 avril 2017

____________

Bonus_IMG_1184legere

____________

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer