Tout est lié.

Il arrive à Etienne de parler de serpents

pendant son cours d'hstoire.

(Vue du village de Brouzet depuis sa terrasse).

1_IMG_1755legere

 

Résultat : certain élève lui amène

divers reptiles.

 

2_IMG_1751legere

 

 Qu'à cela ne tienne : ce sera une séquence sur le blog.

 

4_IMG_1718legere

 

Ici, le "Serpent de verre",

autrement dit l'Orvet.

 

5_IMG_1719legere

 

Ce serpent est en réalité un lézard

sans pattes.

 

6_IMG_1741legere

 

Pourquoi 'de verre' ?

Pas tellement parce qu'il serait fragile ;

 

7_IMG_1749legere

 

mais à cause de sa relative raideur

et de son aspect luisant.

 

8_IMG_1733legere

 

La meilleure manière de le trouver est de soulever des pierres

ou de vieilles planches.

Il se nourrit d'invertébrés : vers-de-terre, cloportes...

 

9_IMG_1725legere

 

La langue de l'Orvet est bifide, comme celle des Ophidiens.

Elle joue le rôle "d'épuisette à odeurs"

 

10_IMG_1729_legere

 

L'Orvet est totalement inoffensif pour l'homme.

 

11_IMG_1708legere

 

C'est un animal vivipare : les oeufs donnent naissance aux petits Orvets

dans le corps de la mère. Les petits naissent tout-à-fait autonomes.

 

12_IMG_1716legere

 

Ils ont une jolie couleur dorée.

 

Brouzet-les-Alès (30, le 23 avril 2017

_______

Animal fourni par Théodore, notre envoyé spécial

Bonus_IMG_1705legere

dans la Vallée du Galeizon.

_______

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer