On ne le voyait presque pas, ce Courlis cendré.

 

1_IMG_2969legere

 

Lui non plus, le Vautour charognard (Necrosyrtes monachus) tellement il était haut.

Mais avec son envergure (1,80 m.), on finit par le répérer.

 

2_IMG_3592legere

 

Entre les courlis et les vautours

passent les Grandes Aigrettes.

 

3_IMG_3467legere

 

Plus près du sol, quelques cochons dans une rue.

Des truies, plutôt.

 

4_IMG_3201legere

 

Des hommes affairés,

qui prennent cependant le temps.

 

5_IMG_3204legere

 

Rien n'échappe à l'oeil du vautour.

 

6_IMG_3595legere

 

Un d'eux a repéré une charogne.

 

7_IMG_3593legere

 

Tous sont arrivés.

 

8_IMG_3596legere

 

Cependant, une stricte hiérarchie existe dans la colonie.

Certains attendent.

 

9_IMG_3598legere

 

D'autres ont la priorité,

ce qui n'empêche pas quelques farouches chamailleries.

 

10_IMG_3606legere

 

Eux aussi ont le temps :

on n'a jamais vu une charogne s'en aller.

 

11_IMG_3608legere

 

Je me demande aussi s'il n'y a pas

là dedans un certain rituel...

 

12_IMG_3600legere

 

parsemé d'escarmouches.

 

13_IMG_3611legere

 

A deux pas de là,

deux petites maisons,

 

14_IMG_2967legere

 

 à ras de terre.

 

Ndangane, Région du Siné-Saloum, Sénégal, 26 mai-6 juin 2017

_______

Bonus_IMG_3208legere

_______

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer