Elles mangent des cailloux ?

Non, quelques brindilles sèches.

 

1_IMG_3433legere

 

Pendant que vous observez quelque chose,

 

2_IMG_3548legere

 

vous êtes probablement observé vous-même.

 

3_IMG_3742legere

 

Je savais que dans les broussailles, au bord du Saloum,

vivait un Varan du Nil, pas du tout facile à voir,

malgré sa taille.

 

4_IMG_3570legere

 

Une fois cependant, je suis parvenu à l'approcher.

Sur cette photo, on aperçoit

sa langue bifide, étonnament longue.

 

4__IMG_3575legere

Le Varan du Nil est le plus grand lézard africain.

Il peut atteindre 2 mètres de long.

 

5_IMG_3571_legere

 

C'est un lézard semi aquatique.

Sa machoire est puissante, sa queue forte et ses griffes acérées.

 

6_IMG_3572_legere

 

On trouve le Varan du Nil dans toutes sortes d'habitats

(forêt tropicale, savane, jungle, marécage et même désert),

pourvu qu'il y ait de l'eau toute l'année.

 

7_IMG_3572__Moyenne

 

Je n'ignore pas que parmi les visiteurs

de ce blog, il s'en trouve qui n'affectionnent

pas particulièrement les Varans du Nil.

Alors, voici une fleur de Baobab,

qui s'ouvre quand vient la nuit.

 

8_IMG_3483legere

La nuit, c'est aussi le moment où sortent

les Tarentes de Maurétanie,

 

9_IMG_3482legere

 

ces petits geckos inoffensifs

qui vivent à la verticale

10_IMG_3485legere

et qui sourient

11_IMG_3487legere

comme des dauphins.

 

Ndangane, Région du Siné-Saloum, Sénégal, 26 mai - 6 juin 2017

_______

 

Enregistrer