J'aime les cyprés fuseaux qui montrent le ciel.

J'aime aussi quand on aperçoit à peine les maisons.

 

1_IMG_4266legere

 

 Il m'arrive d'être fatigué.

Alors, je photographie les herbes.

 

2_IMG_4292legere

 

Ce n'est pas si facile,

car le vent les fait osciller sans cesse.

(On entend le bruit du vent

qui souffle et siffle).

 

3_IMG_4263legere

 

C'est plus simple avec les chardons

 

4_IMG_4264legere

 

qui me font penser aux chardonnerets.

 

5_IMG_4265legere

 

 Ah, les harmonies de couleurs au bord des chemins.

6_IMG_4276legere

 Luzerne, pois de senteur...

Rien que les noms nous régalent.

7_IMG_4269legere

 

Les papillons aussi se régalent.

 

8_IMG_4281legere

 

Il leur en faut si peu.

 

9_IMG_4280legere

 

C'est le grand manquant de ce blog : le loriot.

Tout juste aperçu, l'espace d'un éclair.

 

10_IMG_4287legere

 

La Viorne est plus facile à saisir,

et point de vue couleur, ça peut aller.

 

11_IMG_4285legere

 

Les escargots, ça peut aller aussi,

et il n'y a pas que les couleurs vives

qui aient du charme,

loin de là.

 

12_IMG_429_legere

 

Et pour changer, quand on est fatigué,

on peut même photographier des graines.

 

13_IMG_4261_legere

 

Dans le ciel calme de la fin d'après-midi,

ce cumulo-nimbus est en train de monter,

avec des vents ascensionnels qui peuvent atteindre 300 km/h.

 

14_IMG_4291legere

 Pas très difficile à photographie.

 

Célas, près de Mons (30), le 9 juillet 2017

_______

 

Bonus_IMG_4278legere

______

 

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer