Drôme provençale.

En bas, la vallée du Rhône.

Les Chênes verts ne perdent pas leur feuillage, ni ne changent de couleur.

Les feuilles du Pistachier térébinthe deviennent rouge,

avant de tomber.

 

1_IMG_5583legere

Le Chêne blanc est vert tendre.

La sécheresse a fait roussir avant l'heure

l'Erable de Montpellier et les buis.

 

2_IMG_5582legere

Le temps est couvert.

Il se peut qu'il tombe quatre gouttes sur ce champ de lavande.

Au fond, très pâle sur la gauche,

on aperçoit les Trois becs qui dominent le col de la Chaudière (1050 m.).

 

3_IMG_5572legere

 

Ici, près de Clansaye, l'érosion

a isolé des pans de falaise assez vertigineux.

On aperçoit le petit village

de Chante-Merle-les-Grignans.

Cela pourrait s'inventer.

 

4_IMG_5579legere

 

Le soir, la vallée du Rhône était toute embrumée.

On aperçoit le canal de Donzère-Mondragon

 

5_IMG_5635legere

 

qui passe à proximité de la Centrale nucléaire du Tricastin.

Finalement, il a bien tombé au moins quatre gouttes.

 

6_IMG_5636legere

 

Cela a suffi pour tirer de son sommeil

cet étonnant escargot,

 

7_IMG_5651legere

 

le Zonite d'Algérie.

 

8_IMG_5649legere

 

C'est un des plus grands escargots terrestre français.

 

9_IMG_5663legere

 

On le trouve exclusivement en zone méditerranéenne.

Son aire de répartition exacte, cependant, est mal connue

et fait l'objet d'études, en ce moment.

 

10_IMG_5656legere

 

Cet escargot est abondant mais dans des lieux très limités.

Il est protégé.

 

11_IMG_5659legere

 

Après la mort de l'animal, la coquille devient opaque et blanche.

 

12_IMG_5662legere

 

 Son lieu de résidence préféré ?

Les vieux murs en pierres sèches.

 

Vers St Paul-Trois-Châteaux (26), le 1er octobre 2017

_______

 

Rentre tes cornes,

Bonus_IMG_5638legere

petit escargot.

_______

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer

Enregistrer