Vue sur St Martin-de-Boubaux,

depuis l'autre côté de la vallée.

On aperçoit le clocheton du temple, sur la gauche.

 

1_IMG_9986legere

 

Partout, ce ne sont que des terrasses en pierres sèches,

la plupart du temps envahies par la forêt.

 

2_IMG_9980legere

 

Y a-t-il donc de vraies forêts, en Cévennes ?

Oui, il y en a.

 

3_IMG_9982legere

 

Ayant quitté St Martin-de-Boubaux,

une minuscule route est descendue vers le fond de la vallée.

Aujourd'hui, un pont submersible (à droite),

 

4_IMG_9971legere

 

mais autrefois un pont "romain",

qui permettait le passage d'une 'draille'.

 

5_IMG_9974legere

 

Je ne sais pas quand ce pont a été construit.

Toujours est-il qu'il a suvécu à maintes intempéries,

 

6_IMG_9975legere

 

et même à maintes crues terrifiantes.

 

7_IMG_9976legere

 

Vue du Galeizon,

depuis le pont.

 

8_IMG_9977legere

 

Quelle belle architecture,

quel beau travail.

 

9_IMG_9978legere

 

Le pont est bien-sûr construit sur des rochers,

entre lesquels la rivière de faufile.

 

10_IMG_9984legere

 

Le soir a fini par tomber sur les Cévennes

dont j'ai rejoint une route de crête.

La montagne la plus claire, à l'horizon, est le Mont Aigoual (1567 mètres)

au sommet duquel on peut observer le Canigou (2587 m.) dans les Pyrénées,

et le Mont Blanc (4810 m.) dans les Alpes.

 

11_IMG_9987legere

 

Salut, montagnes bien aimées...

 

Vallée du Galeizon (30), le 16 avril 2018

___________

 

12_IMG_9988legere

_______