Tôt dans la journée, le soleil tape déjà fort.

Certaines euphorbes ont mis de la crème solaire.

1_IMG_2610legere

D'autres pas.

 

2_IMG_2611legere

 

 Le Moro sphinx butine, comme toujours.

Sur ce plant de Sauge sauvage,

en bas à droite, la Réduve irascible,

une punaise à la piqure douloureuse.

 

3_IMG_2622_legere

Le Moro sphinx ne s'arrête jamais.

 

4_IMG_2620_legere

 

Il ne se pose jamais.

 

5_IMG_2618legere

 

Il vole sur place,

comme les colibris.

6_IMG_2612legere

Ce papillon de nuit vole le jour.

 

7_IMG_2614legere

 

Un papillon avec une pupille

comme celle d'un oiseau,

c'est incroyable.

 

8_IMG_2621_legere

 

Sa trompe, étonnament longue,

 

9_IMG_2624legere

 

pénètre le coeur des fleurs.

Rien que ça.

 

10_IMG_2613_legere

Avec 25 battements d'ailes par seconde,

sa vitesse de pointe atteint 54 km/heure.

Migrateur, il peut parcourir jusqu'à 3 000 kilomètres.

11_IMG_2615_legere

Durée de vie, 2 ans.

Tout cela est exceptionnel

 

12_IMG_2617legere

pour un papillon.

 

St Hippolyte-d-Caton (30), le 30 juin 2018

_______

Bonus_IMG_2619legere

_______