Nous l'avons dit, la Camargue ne se caractérise pas par ses couleurs vives.

Blanc-gris pour les chevaux, vert-gris pour la sansouire...

 

1_IMG_2900legere

 

Jaune-gris pour l'Hypolaïs polyglotte

 

2_IMG_2901legere

 

qui, comme son nom l'indique

possède un répartoire vocal riche et varié.

 

3_IMG_2902legere

 

Dormir là.

Pourquoi pas ?

 

4_IMG_2791legere

 

Ah, un peu de couleur

avec la fleur du Chardon d'Espagne.

 

5_IMG_2830legere

 

Le Demi-deuil est,

dans son genre, très beau.

 

6_IMG_2782legere

 

Le Flambé également, bien-sûr,

sur la fleur du Sureau yèble

(à ne pas confondre avec le Sureau noir).

 

7_IMG_2851legere

 

On l'appelle Belle-dame,

ou encore Vanesse du chardon.

 

8_IMG_2913legere

 

C'est le papillon qui possède la répartition géographique

la plus étendue du monde.

Migrateur, il n'est absent que de l'Océanie.

 

9_IMG_2918legere

 

Tiens, un peu de couleur aussi avec l'Ecrevisse de Louisianne,

ou Ecrevisse rouge, une espèce invasive

qui menace notre écosystème.

 

10_IMG_2822legere

 

Ce crustacé se reproduit dès l'âge de 6 mois,

à raison de deux portées annuelles

de 600 oeufs chacune.

 

11_IMG_2825legere

 

Elle fut introduite en France dans les années 70.

Sa première capture en Camargue remonte à 1995.

Si vous en voyez une faire du stop,

ne la prenez pas.

 

12_IMG_2826legere

 

Même teinte avec le Sympétrum rouge-sang,

chez le mâle notamment.

Migratrice, elle est visible

 

13_IMG_2994legere

 

 de mai à début novembre.

 

Le Pont des Touradons, Vauvert-Gallician (30), 1er juillet 2018

_______

Vous vouliez de la couleur ?

Ce Lézard vert se réchauffait sur

une petite route.

Bonus_IMG_3006legere

Mauvaise idée.

_______