Entre Alès et Montauban, par la montagne,

il y a le Causse du Larzac, puis la petite ville de St Affrique.

 

1_IMG_3645legere

 

La rivière s'appelle la Sorgues.

 

2_IMG_3598legere

 

Il n'était pas encore 16 h. (*),

mais, visiblement,

 

3_IMG_3599legere

 

le héron avait envie de goûter.

 

4_IMG_3602legere

 

Le fretin fut menu,

mais c'était toujours ça de pris.

 

5_IMG_3605legere

 

Position caractérstique du Héron cendré

qui a encore un creux à l'estomac

 

6_IMG_3615legere

 

et qui a repéré un poisson.

Noter que cette photo diffère de celle de dessus.

 

7_IMG_3616legere

 

Si j'étais à la place du poisson en question,

je ferais attention.

 

8_IMG_3617legere

 

Trop tard pour lui.

 

9_IMG_3618legere

 

Bien vu pour le héron.

 

10_IMG_3620_legere

 

Toujours la tête la première.

(Cela vaut pour le héron et pour le poisson).

 

12_IMG_3621legere

 

Je n'ai jamais vu un héron sourire,

 

12_IMG_3636legere

 

mais je devine qu'il est content.

 

13_IMG_3639legere

 

Nous, on est content pour lui

(d'autant plus que c'est un jeune héron de l'année).

 

14_IMG_3642legere

 

Pendant tout ce temps,

j'ai croqué

 

15_IMG_3647_legere

 

 quelques radis.

 

St Affrique (12), le 31 juillet 2018

_______

 

(*) C'est La Fontaine qui nous apprend

13_IMG_3628legere

que "le héron mangeait à 16 heures".

_______