A la Couvertoirade,

il n'y a pas que des bergeries.

On n'imagine pas la crainte des brigands et des soldats

que pouvaient avoir les populations autrefois.

 

1_IMG_4377legere

 

Ces fortifications ont été érigées au XVème siècle

pour protéger les villageois des désastres

de la Guerre de Cent ans.

 

2_IMG_4402legere

 

Belles constructions, ma foi.

 

3_IMG_4392legere

 

Les Templiers sont présents à la Couvertoirade

dès la deuxième moitié du XIIème siècle.

 

4_IMG_4385legere

 

Leur implantation en ce lieu est due à la présence

de terres cultivables, d’eau pour les hommes

comme pour les bêtes,

 

5_IMG_4404legere

 

d’un rocher convenant à la construction d’un château, et

d’une draille venant du Languedoc pour la transhumance.

 

6_IMG_4382legere

 

Après l’abolition de l’ordre du temple au concile

de Vienne de 1312, la commanderie de Sainte-Eulalie

dont fait partie la Couvertoirade passe la même année

aux mains des hospitaliers de Saint-Jean de Jérusalem.

 

7_IMG_4383legere

 

Le Larzac connaîtra une ère de prospérité

après la fin de la Guerre de cent ans, en 1453.

 Mais un nouvel orage plus destructeur que

le précédent s’annonce : les guerres de religion.

 

8_IMG_4384legere

 

En 1562, l’évêque de Lodève devra venir en personne

avec une troupe pour débloquer la place assiégée

par les Huguenots.

 

9_IMG_4390legere

 

Il y aura encore une dernière alerte, en 1702,

au moment de la révolte des Camisards

dans les Cévennes proches. Ce sera la dernière.

 

10_IMG_4381legere

 

Quel est cet oiseau qui tourne là ?

Probablement un Circaëte Jean-le-Blanc,

le mangeur de serpents.

 

11_IMG_4407legere

 

Et lui ?

Le Rouge-queue noir,

qui aime beaucoup les murailles.

 

12_IMG_4408legere

 

 Il est servi.

 

La Couvertoirade (12), le 10 août 2018

_______

 

Audace,

Bonus_IMG_4380legere

je l'ai prise de face.

_______