J'étais invité à un mariage,

mais je me suis trompé de jour.

Au bord de la rivière, l'Auzonnet,

j'ai trouvé un vieux moulin.

 

1_IMG_4586legere

 

Le cours de la rivière, évidemment, fut aménagé pour que l'eau

puisse faire tourner les meules.

 

2_IMG_4588legere

 

Ici aussi, l'imagination est sollicitée.

 

4_IMG_4590legere

 

Je pense à ceux qui ont façonné et installé

ces engrenages.

 

5_IMG_4597legere

 

Je tente d'imaginer les bruits, les mouvements,

 

6_IMG_4589legere

 

l'odeur du grain écrasé...

 

7_IMG_4595legere

 

Les dents en bois sur support en fonte permettaient une certaine souplesse.

 

8_IMG_4591legere

 

Moins de bruit, peut-être aussi.

 

9_IMG_4592legere

 

Les dents, souvent réalisées en Cormier ou en Sorbier,

pouvaient aussi être taillées dans du Frêne.

 

10_IMG_4593legere

 

Je me dis : Heureusement que les propriétaires et les ouvriers d'alors

 

11_IMG_4594legere

 

ne sont plus là.

 

12_IMG_4606legere

 

Les roues, entraînées par l'eau,

faisaient tourner une meule posée

 

13_IMG_4598legere

 

sur une meule dormante, pour écraser le grain

et obtenir la farine

 

14_IMG_4596egere

 

 pour le boulanger.

 

Environs de Saint-Julien-de-Cassagnas (30), le 1er septembre 18

_______

 

Dans un mariage, il y a des fleurs ;

Bonus_IMG_4585legere

dans les bois aussi.

_______