Très beau temps en cette fin de mois d'octobre.

Affût au bord du Gardon, dans Alès.

L'oiseau gazouille.

 

1_IMG_5543legere

 

La Bergeronnette grise,

on la trouve partout : sur les parkings des Supermarchés

et au bord de l'eau.

 

2_IMG_5543_legere

 

Il n'en est pas de même

pour la Bergeronnette des ruisseaux.

 

3_IMG_5513legere

 

Celle-ci ne s'éloigne guère des cours d'eau.

 

4_IMG_5561legere

 

Je ne sais si elle sait nager.

 

5_IMG_5552legere

 

Ce que je sais, c'est qu'elle n'a pas peur de l'eau.

 

6_IMG_5564legere

 

Si légère, elle pourrait être emportée comme un fétu.

 

7_IMG_5562legere

 

Si cela lui arrivait, parviendrait-elle à s'échapper ?

Je crois que oui.

 

8_IMG_5530legere

 

Evidemment, ce n'est pas pour le plaisir.

 

9_IMG_5534legere

 

C'est pour se nourrir.

 

10_IMG_5535legere

 

 Il faut dire que son nid est souvent placé entre les racines

ou dans le creux d'un rocher sur le bord d'une rivière.

C'est donc là son milieu naturel.

 

11_IMG_5536legere

 

Une partie des Bergeronnettes des ruisseaux

migrent à l'automne et reviennent au printemps.

 

12_IMG_5537legere

 

Mais les populations d'Europe méridionnale

sont assez souvent sédentaires.

 

13_IMG_5550legere

 

 En espérant qu'il ne gèle pas trop longtemps.

 

Alès, le 20 octobre 2018

___________

 

Bonus_IMG_5506legere

_________