Une ville porte inévitablement la marque

des époques qu'elle a traversées.

 

1_IMG_6507legere

 

Bâtie au XIème siècle sur les fondations

d'une chapelle du Vème siècle,

l'abbaye St Victor est sans doute

un des plus anciens monuments de Marseille.

 

2_IMG_6503legere

 

 Ce blog s'appelle "Oiseaux et compagnie",

on l'oublierait, parfois.

 

3_IMG_6486legere

 

A l'approche de la fin de la journée,

les Etourneaux sansonnets ressentent

l'irrépressible besoin de se rassembler

bruyamment.

 

4_IMG_6487legere

 

Ces deux-là sont singuliers.

Comme intimidés.

 

5_IMG_6481legere

 

Mais avec le temps...

 

6_IMG_6482legere

 

Ceux-ci sont assujettis à leur atavisme.

Pas grave.

 

7_IMG_6478legere

 

Depuis le parc du Pharo,

vue sur le port de Marseille.

 

8_IMG_6488legere

 

Depuis le même endroit, et dans la même direction,

vue sur le Fort Saint Jean qui doit son nom

à la Commanderie des Hospitaliers de St Jean de Jérusalem,

vers la fin du XIIème siècle.

 

9_IMG_6489legere

 

Derrière la tour ronde du fanal,

la Cathédrale Ste Marie-majeure, dite, la Majore,

de style néoroman-néobyzantin.

Elle m'a toujours intrigué ;

je n'ai jamais voulu y aller.

 

10_IMG_6490legere

 

Toujours depuis le parc du Pharo,

l'entrée du Vieux-Port.

 

11_IMG_6491legere

 

La tour carrée du Fort St Jean fut construite en 1450.

Une ville avec une forêt de mats...

 

12_IMG_6493legere

 

Une ville est comme une forêt.

Dieu seul connaît

 

13_IMG_6494legere

 

tout ce qui s'y vit.

 

Marseille, 10-11 novembre 2018

_______

 

Ce qui passe,

Bonus1_IMG_6477legere

et ce qui demeure.

Bonus2_IMG_6502legere

En fait, tout passe.

______