Notre envoyé spécial a pris cette photo

en utilisant une vitesse d'obturation

du diaphragme très rapide.

 

1_IMG_2705legere

 

 Ici aussi. Deux indices l'attestent :

le fond est très flou,

et le battement des ailes est figé

malgré sa très grande rapidité.

 

2_IMG_2747legere

 

C'est le cas ici encore.

Manoeuvre d'approche du colibri d'Europe,

je veux parler du Moro sphinx

qui est un papillon de nuit qui vole le jour.

 

3_IMG_2800legere

 

 Ici, le photographe a choisi une vitesse d'obturation plus lente.

Le fond est moins flou,

et le battement des ailes donne un effet de filé.

 

4_IMG_2614legere

 

Est-ce moins bien ?

Ce n'est pas moins bien ; c'est différent.

 

5_IMG_2716legere

 

 La vitesse d'obturation rapide permet d'observer

des situations que l'oeil ne peut pas saisir.

Quel papillon,

 

6_IMG_2804legere

 

 ce papillon !

 

Quartier de la Prairie à Alès, Octobre 2018,

de notre envoyé spécial à Alès, Gérard M.

_____________