L'histoire raconte qu'en 1127, les seigneurs d'Olargues,

issus de la famille des vicomtes de Minerve,

sont implantés sur ce piton

autour duquel s'enroule le Jaur.

 

1_IMG_8822legere

 

Un premier regroupement de maisons

est encore observable autour des vestiges

du château sous le forme de caes, de ruelles, de placettes,

d'escaliers creusés dans le rocher.

 

2_IMG_8811legere

 

Au milieu de toutes ces pierres,

un peu de vie avec cette chatte tricolore.

 

4_IMG_8808legere

 

Vous savez sans doute

que les mâles ont, au plus, deux couleurs.

 

5_IMG_8810legere

 

Je l'ai trouvée jolie.

 

6_IMG_8809legere

 

Loin des chats,

un couple de Rouges-queues noirs.

 

7_IMG_8818legere

 

Sur le Jaur, le 'Pont du diable' est en place depuis le XIIème siècle.

Sur ses berges, des jardins.

 

8_IMG_8700legere

 

Faire cuire les betteraves pour les cochons,

 

9_IMG_8813legere

 

faire monter l'eau pour arroser...

 

10_IMG_8814legere

 

Les forces vives manquent, peut-être.

 

11_IMG_8816legere

 

La sève, elle, continue à monter

 

12_IMG_8823legere

 

 et à nous éblouir.

 

Olargues (34), le 17 mars 2019

_______