Le gros village de Sumène, dont on aperçoit ici le temple,

se convertit à la Réforme protestante dès le 16ème siècle.

C'est la seconde agglomération gardoise, après Nîmes,

à avoir eu un pasteur.

 

1_IMG_9134legere

 

Le bourg est traversé par le Rieutord qui,

un kilomètre en aval, devient souterrain

et n'offre plus qu'un lit de cailloux.

 

2_IMG_9104legere

 

En 1640, la commune compte 16 moulins.

 

3_IMG_9118legere

 

Parmi les activités principales,

on peut mentionner la tannerie et la tonnelerie.

 

4_IMG_9120legere

 

Le village a subi des inondations dévastatrices

en 1795, en 1812, en 1840,  en 1847, en 1958.

 

5_IMG_9121legere

 

La vallée est entourée de petites montagnes

parsemées des falaises.

 

6_IMG_9110legere

 

De nombreux jardins accueillent les oiseaux.

Ici un Pinson des arbres en train de s'envoler,

 

7_IMG_9129legere

 

un mâle qui reprendra sa ritournelle

dès que nous aurons le dos tourné.

 

8_IMG_9113legere

 

Le déclin de la ville commença au XVIIIème siècle

avec la construction d'une route entre Ganges et Le Vigan

qui mit Sumène à l'écart des grandes voies de communication.

 

9_IMG_9103legere

 

Au XVIIIème et au XIXème siècles

la sériciculture se développa.

 

10_IMG_9123legere

 

Au XIXème siècle, Sumène compta jusqu'à

12 filatures et 30 magnaneries.

 

12_IMG_9124legere

 

Les dernières ont fermé dans les années 1930.

______

 

J'ai trouvé cette chatte

 

 11_IMG_9125legere

 

très mignone.

 

Sumène (30), le 31 mars 2019

_______

 

Couple de canards faisant leur toilette.

Il paraît qu'il faut la faire tous les jours.

Bonus0_IMG_9117legere

 

Qu'on se le tienne pour dit.

___________

 

Au coeur du village,

le temple.

Bonus1_IMG_9101legere

Au dessus de la porte,

Bonus2_IMG_9135legere

la croix huguenote.

_______