On ne peut arriver au Mas d'Azil par le Sud

sans passer par la grotte.

 

1_IMG_3673legere

 

Je ne suis pas sûr que vous ayez saisi :

la route (et la rivière) passent dans une grotte

qui constitue, de ce fait, le plus grand tunnel naturel d'Europe.

 

2_IMG_3677legere

 

 

La rivière, affluent de la Garonne,

porte le beau nom d'Arize.

 

3_IMG_3520legere

 

Elle a le bonheur d'héberger

le Cincle plongeur.

 

 

4_IMG_3523legere

 

 

Prendre un cincle en vol est une gageure car,

comme le Martin-pêcheur,

il se déplace comme une flèche.

 

5_IMG_3545legere

 

 

La campagne ariégeoise est belle.

 

6_IMG_3511legere

 

En cette saison, de plus,

la lumière y est d'une douceur remarquable.

 

7_IMG_3499legere

 

Les vaches contribuent sans aucun doute à la paix de ces lieux,

tout à la fois placides et attentives.

 

8_IMG_3500legere

 

Les ânes, en plus, sont attentifs

avec leurs oreilles.

 

9_IMG_3504legere

 

Eloge de la lenteur.

 

10_IMG_3508legere

 

Voici une habitante de la banlieue ouest du Mas d'Azil.

 

11_IMG_3552legere

 

Et là, deux habitants de la banlieue nord.

 

12_IMG_3574legere

 

Ces bourgeoises là

sont carrément du centre-ville.

 

13_IMG_3622legere

 

Ici, nous étions dans les faubourgs.

Les Mésanges-à-longue-queue

se déplacent tiujours en petites colonies.

Celle-ci s'est laissée photographier...

de justesse.

 

14_IMG_3543legere

 

 

Ici aussi, nous étions dans les faubourd,

à moins de cent mètres

 

15_IMG_3528legere

 

du centre.

 

Le Mas d'Azil (09), 12-13 octobre 2019

_______

 

Bonus_IMG_3565legere

 

_________