Daumazan, un gros village ariégeois,

pris presque par hasard.

L'Arize y coule, comme au Mas-d'Azil.

 

1_IMG_3646legere

 

Avant la formation du comté de Foix,

Daumazan appartenait au comte

de Carcassonne.

 

2_IMG_3647legere

 

L'église romane, dédiée à St Sernin, réflète

qu'une importante population gravitait autour du village.

 

3_IMG_3630legere

 

La partie la plus ancienne de l'église

est du XIIème siècle.

La construction du clocher a commencé en 1500.

Le clocher est constitué de deux parties :

le clocher lui-même et une tourelle

renfermant un escalier.

 

4_IMG_3633legere

 

Ces très anciens couverts (appelés capérades)

attestent qu'au Moyen-Âge, Domazan

fut un bourg important.

 

5_IMG_3627legere

 

Au XIXème siècle,

une magnifique halle fut construite

au centre du village.

 

6_IMG_3626legere

 

Qu'est-ce que c'est ?

C'est le mur très ancien

 

7_IMG_3637legere

 

d'une maison à colombage,

fait de terre et de paille.

 

8_IMG_3636legere

 

Les vieilles maisons du sud-ouest possèdent

souvent cette sorte de balcon couvert,

qu'on appelle balet (prononcer balett),

je crois.

 

9_IMG_3635legere

 

 C'est aussi la région des pigeons.

 

10_IMG_3638legere

 

Ordinaires, les pigeons,

 

11_IMG_3639legere

 

mais pas sans une certaine prestance,

 

12_IMG_3640legere

 

 toutefois.

 

Domazan (09), le 13 octobre 2019

_______

 

Ici, on est loin de Paris.

La marginalité, la rebellion,

Bonus1_IMG_3629legere

 voire l'anarchie,

Bonus2_IMG_3648legere

 

ne sont jamais bien loin.

_______

 

 

 

_______