Banlieue de Nant.

N'entre pas qui veut.

 

1_IMG_7929legere

 

La patine du temps

n'a rien laissé de côté.

 

2_IMG_7940legere

 

Ici, ils n'ont pas oublié

de fermer la porte. 

 

3_IMG_7941_legere

 

Il arrive qu'on ouvre,

puis on se ravise...

 

4_IMG_7961_legere

 

Parfois, on se protège

mais on veut voir quand-même. 

 

6_IMG_7942_legere

 

Une Cardabelle, c'est déjà bien.

Alors avec deux...

 

7_IMG_7953_legere

 

On pense aux paroles de Jésus :

"Je me tiens à la porte et je frappe.

Si quelqu'un entend ma voix..."

(Apoc 3.20).

 

8_IMG_7960_legere

 

La porte pour les bêtes,

et la porte pour le maître des lieux

et son épouse.

 

9_IMG_7936_legere

 

J'aime le 4ème commandement du Décalogue qui dit :

"Le 7ème jour, tu ne feras aucun ouvrage,

ni toi, ni ton fils, ni ta fille, ni ton serviteur,

ni ta servante, ni ton boeuf, ni ton âne...".

(Deut. 5.14)

 

10_IMG_7935_legere

 

1664,

c'était 21 ans avant la Révocation de l'Edit de Nantes

qui déclenchera la persécution ouverte contre les Huguenots.

 

11_IMG_7945legere

 

Eglises, prieurés, monastères, abbayes,

solide ancrage de l'Eglise romaine,

dans ce lieu si isolé.

 

12_IMG_7927

 

 Longtemps après,

il reste les pierres,

 

13_IMG_7928legere

 

et quelques touffes de Giroflée. 

 

Nant (12), le 16 mars 2020

_______

 

On m'avait dit que toutes les fentes

de boites aux lettres

étaient horizontales. 

Bonus1_IMG_7944legere

 Sur le Larzac, on l'appelle

"Soleil des herbes".

Bonus2_IMG_7952legere

 Il y a bien diverses manières

Bonus_3IMG_7937legere

 de rentrer chez soi.

_______

 

 

"... j'entrerai chez lui".

Bonus_4

 

(Apocalypse 3.20)

 _______