Par ici à Alès, 

il y a une ruelle qui part du Gardon

et qui grimpe sur une colline.

 

1_IMG_9815legere

 

Au bout d'un moment,

la ruelle devient un escalier.

 

2_IMG_9823legere

 

Les vieux murs de pierres qui la bordent

sont remplis de diverses plantes grasses.

 

3_IMG_9824legere

 

C'est le soir,

l'heure des chats.

 

4_IMG_9857legere

 

Sur cette colline

(un ancien oppidum celtique),

de vieux jardins, d'antiques cabanons.

 

5_IMG_9845legere

 

Les fleurs d'Acanthe

attestent le caractère méditerranéen du lieu.

 

6_IMG_9826legere

 

Celui-ci également

a laissé son coussin

pour partir en maraude.

 

7_IMG_9840legere

 

La Fauvette mélanocéphale atteste, elle aussi,

que l'on est bien en zone méridionale. 

 

8_IMG_9820legere

 

Depuis la colline, vers le Sud, 

on domine d'autres collines de Gardonnenque. 

 

9_IMG_9836legere

 

Il y a les vieux cabanons

- ici, on dit des mazets

et de belles villas.

 

10_IMG_9847legere

 

Des chats maigres

et des chats bien nourris.

 

11_IMG_9843legere

 

Près des belles propriétés,

l'air embaume le jasmin.

 

12_IMG_9816legere

 

Plus loin, quand il n'y a plus l'éclairage public,

les fleurs d'Ibéris 

 

13_IMG_9846legere

 

reflètent la lumière

 

14_IMG_9839legere

 

 de la lune.

 

Alès, 31 mai 2020

_______