En gravissant la colline,

bientôt on domine la ville

et le Gardon dont on devine le lit de galets,

juste sous le clocher de N.D. de Rochebelle.

 

1_IMG_9844legere

 

C'est l'heure des chats ;

c'est aussi l'heure des lapins.

 

2_IMG_9829legere

 

Le mot lapin me fait du bien.

C'est un des plus simples qui soient.

 

3_IMG_9831legere

 

En fait, je ne sais pas si c'est le mot

qui me fait du bien,

 

4_IMG_9832legere

 

ou le lapin lui-même.

 

5_IMG_9833legere

 

Peut-être les deux,

comme ici.

 

6_IMG_9834legere

 

Il fallait un oeil averti

pour découvrir la présence

 

7_IMG_9852legere

 

du chevreuil.

 

8_IMG_9851legere

 

Dans notre région,

vous pouvez marcher pendant des heures et des jours

dans les endroits les plus sauvages

 

9_IMG_9853legere

 

sans apercevoir un chevreuil.

 

10_IMG_9856__legere

 

Celui-ci est à quelques dizaines de mètres des maisons.

Il y a une explication, bien-sûr.

 

11_IMG_9854_legere

 

Dans le ciel qui s'assombrit,

la lune, à chaque pas

 

12_IMG_9859legere

 

trouve un cadre 

 

13_IMG_9860legere

 

 nouveau.

 

Alès, 31 mai 2020

Merci à Christine, notre indicatrice.

_______

 

Cette photo (non truquée)

du clocher de l'église de Rochebelle

a été prise il y a quelques années

Bonus_IMG_0384legere

 depuis le lit du Gardon.

L'oiseau est un Etourneau sansonnet.

_______