Faucon crécerelle, le mâle.

Il tient, là, sur une seule de ses pattes.

 

1_IMG_0789legere

 

On l'appelle tiercelet

car il est 1/3 plus petit que la femelle.

 

2_IMG_0791legere

 

Cet oiseau est rare

et peu souvent observé.

 

3_IMG_0863legere

 

Il s'agit d'une Outarde canepetière,

 

4_IMG_0864_legere

 

le mâle, en train de parader.

 

5_IMG_0849legere

 

On voit ici son réflexe qui consiste à se baisser.

La femelle qui le fait constamment est pratiquement invisible,

même à faible distance.

 

6_IMG_0850legere

 

L'outarde a besoin de grands espaces sauvages d'herbe.

 

7_IMG_0853legere

 

Dans le secteur, elle a été passablement

dérangée par le passage récent de la ligne TGV

dans le contournement Sud de Nimes.

 

8_IMG_0855legere

 

Le mâle paradant est remarquable.

Il fait entendre un bruit semblable à une légère pétarade,

d'où son nom.

 

 

9_IMG_0857_legere

 

Ce pourrait-être la femelle

du Faucon crècerelle,

 

10_IMG_0904legere

 

1/3 plus grosse que le mâle.

 

11_IMG_0907legere

 

C'est ce petit rapace qui fait le 'vol du Saint -Esprit'

 

12_IMG_0908legere

 

 quand il chasse.

 

Le Cailar (30), le 15 juin 2020

________

 

Bonus_IMG_0792legere

_______