Un peu avant St André de Valborgne,

juste après le pont qui franchit le Gardon,

vous prenez la toute petite route à gauche

qui grimpe vers le col de l'Espinas,

en direction du Mont Aigoual.

 

1_IMG_2876legere

 

 La rivière, dans le vallon,

s'appelle le Ruisseau de Tourgueille.

Regardez ce qu'il a fait, ce coquin.

Les voitures ne passent plus.

 

2_IMG_2933legere

 

Ici, l'eau a provoqué un glissement de terrain qui,

à son tour, a en partie détourné le cours de la rivière.

 

3_IMG_2911legere

 

Celle-ci passait à 25 mètres du mas.

Elle passe juste devant maintenant,

et s'est invitée dans les pièces du rez-de-chaussée.

 

4_IMG_2915legere

 

Une chose est sûre, les rochers sont propres.

 

5_IMG_2891legere

 

Des tonnes de galets ont envahi le lit du ruisseau.

 

6_IMG_2927legere

 

Pauvre petit ruisseau qui a tout cassé sur son passage.

 

7_IMG_2920legere

 

Regardez comme il a l'air bien gentil.

 

8_IMG_2921legere

 

Ces noyers (...) étaient dans le pré.

 

9_IMG_2918legere

 

La treille, sur le grillage du poulailler, l'a échappé belle.

Variété de raisin ? Raisin isabelle, au goût framboise ou cassis,

interdit en 1935, mais encore présent en Cévennes.

 

10_IMG_2919legere

 

La basse-cour ?

On se demande si elle s'est rendu compte

 

11_IMG_2924legere

 

 de quelque chose.

 

Tourgueille, St André-de-Valborgne (30), le 11 octobre 2020

_______

 

Bonus_IMG_2929legere

_______