Cévennes méridionales, entre St Hippolyte-du-Fort et Ganges.

Cette montagne typiquement méditerranéenne s'appelle le Cagnas,

ce quisignifie : là où le soleil tape impitoyablement, l'été.

 

0_IMG_3976legere

 

Vignes dans la plaine, puis oliviers,

puis Chênes rouvres, puis Chênes verts et rochers.

 

3_IMG_3844legere

 

Les sangliers, eux, sont partout.

 

7_IMG_3851legere

 

J'ai retrouvé ces chevaux,

des pur-sangs arabes, paraît-il.

 

4_IMG_3850legere

 

Un érable des garrigues

qui porte ne nom d'Erable de Montpellier.

Taches rouge-feu à l'automne.

 

5_IMG_3840legere

 

La chenille du Machaon sur un plant... de Rue,

une plante abortive.

A petite dose, elle a des vertus digestives...

 

6_IMG_3842legere

 

Qu'est-ce que c'est ?

Une vieille souche d'olivier.

Ce bois est pratiquement imputrécible.

 

8_IMG_3855legere

 

Cet olivier a gardé son tronc originel qui a gelé en février 1956

et le cultivateur a gardé 3 repousses qui ont donc 64 ans, maintenant.

Cela donne une idée de l'âge de l'arbre.

 

9_IMG_3853legere

 

Les olives viennent d'être ramassées.

C'est déjà le temps de la taille.

 

10_IMG_3852legere

 

Les inévitables cyprès qui montrent le ciel,

un peu de verticalité

 

11_IMG_3843legere

 

qui manque tellement à notre époque.

En regardant vers l'ouest, vers l'hérault,

le paysage ressemble à un décor d'opéra.

 

1_IMG_3845legere

 

Le téléobjectif permet de repérer l'églisette.

 

2_IMG_3846legere

 

Un peu de verticalité.

 

Entre St Hippolyte-du-Fort (30) et Ganges (34), 28 novembre 2020

_______

 

Bonus_IMG_3854legere

_______