Depuis la colline de Vézenobres, vue sur Alès, 10 kilomètres au Nord.

On voit le crassier d'Alès, et à l'horizon la barrière du Mont Lozère.

 

1_IMG_5647legere

 

Depuis le même endroit, mais vers l'Ouest cette fois,

les Cévennes méridionales (vers St Hippolyte-du-Fort et Ganges). 

 

2_IMG_5641legere

 

Le village est situé en plein Midi,

face au soleil, à l'abri du vent.

Les amandiers apprécient.

 

3_IMG_5645legere

 

De par son emplacement et son architecture,

Vézenobres a été labellisé 'village de caractère'.

 

4_IMG_5639legere

 

Un certain nombre de maisons,

maintes fois retrouchées,

 

5_IMG_5640legere

 

datent sans doute de la fin du XIIème siècle.

 

6_IMG_5638legere

 

Elles furent peut-être construites par de riches marchands

pisans ou gênois qui auraient établi ici un comptoir

sur le chemin de Régordane reliant le Massif central

à la Méditerranée (route du sel).

 

 

7_IMG_5654legere

 

Au pied du village, ce verger comporte un millier

de figuiers et 100 espèces différentes.

C'est quoi, cette couleur jaune ?

 

8_IMG_5637legere

 

C'est le Souci des champs (Calendula arvensis),

il suffit de demander.

 

9_IMG_5636legere

 

Depuis le XVème siècle, les habitants de Vézenobres ont fait sécher les figues

sur les terrasses couvertes appelées 'calaberts'

 

10_IMG_5663legere

 

Nous sommes en Provence languedocienne

ou occitane.

 

11_IMG_5652legere

 

12_IMG_5653_legere

 

Nous sommes le 7 février,

mais à l'abri du vent et en plein soleil. 

 

13_IMG_5643_legere

 

Il n'en fallait pas plus pour décider ces sept

Tarentes de Maurétanie de sortir de leur cachette et de s'exposer aux rayons,

 

14_IMG_5642legere

 

 sur cette vieille porte de jardin.

 

Vézenobre (30), le 7 février 2021

_______

 

Bonus_IMG_5634legere

 

Bonus_IMG_5644legere

_______