Soleil à Alès.

Mais 30 km plus loin, en Lozère, ce n'est plus pareil.

 

1_IMG_5811legere

 

La route qui passe par le Collet-de-Dèze pour aller à Florac

s'appelle la Vallée longue.

 

2_IMG_5812legere

 

Elle grimpe progressivement pour atteindre le col de Jalcreste (832 m.)

avant de redescendre vers Florac et les Gorges du Tarn.

La rivière - dont les eaux rejoindront l'Atlantique -

s'appelle la Mimente.

 

3_IMG_5814legere

 

Ici, le rocher affleure partout.

La voie ferrée, construite au tout début du XXème siècle,

semble suivre le tracet de chemins muletiers.

 

4_IMG_5815legere

 

On imagine avec peine le travail

qu'a nécessité sa réalisation : 15 tunnels de 25 à 345 mètres,

53 ponts ou viaducs, nombreux remblais...

 

5_IMG_5817legere

 

Durée de l'exploitation de la ligne : 59 ans,

de 1909 à 1968.

 

6_IMG_5818legere

 

La Mimente passe à proximité du village de St Julien-d'Arpaon

où de nombreuses escarmouches eurent lieu entre les Camisards

et les troupes royales, au début du du XVIIème siècle

 

7_IMG_5820legere

 

On remarque avant tout les ruines du château de Montcalm, 

ruiné à cette même époque.

 

8_IMG_5819legere

 

En s'approchant de Florac, la route permet de découvrir la masse imposante

du Causse Méjean et de ses falaises.

 

10_IMG_5823legere

 

Si alors vous levez les yeux et regardez attentivement,

vous pourrez peut-être apercevoir les vautours qui hantent ces lieux sauvages.

 

11_IMG_5902legere

 

 Le soir, l'eau continue à dégouliner de la montage

en glissant sur les dalles de schiste. 

 

12_IMG_5904legere

 

N'y a-t-il que des forêts ?

Non, il y a aussi quelques pâturages dans les vallons ou sur les hauteurs.

 

13_IMG_5905legere

 

On trouve aussi quelques champs

 

14_IMG_5906legere

 

de fougères. 

 

Vallée de la Mimente (48), 21 février 2021

_______

Bonus_IMG_5903legere

_______