Il n'y a pas que des herbivores à quatre pattes dans les prés.

 

1_IMG_7424legere

 

Il s'y trouve aussi des insectivores à deux pattes.

 

2_IMG_7427legere

 

Ce petit héron d'origine africaine ne fréquente pas

les cours d'eau ou les étangs,

 

3_IMG_7428

 

mais les pâturages.

 

4_IMG_7426legere

 

C'est quoi ces grosses pattes noires ?

 

5_IMG_7406legere

 

Des grosses pattes noires ?!

 

6_IMG_7422legere

 

Ben oui.

C'est un taureau de Camargue.

 

7_IMG_7417legere

 

Ce Héron garde-boeuf doit être une femelle :

bec jaune et plumage blanc.

 

8_IMG_7418legere

 

Non seulement elle n'a pas peur des taureaux,

 

9_IMG_7420legere

 

mais elle recherche leur compagnie,

 

10_IMG_7419legere

 

car en se déplaçant, le bétail

dérange des insectes que notre héron 

peut alors capturer plus aisément.

 

11_IMG_7416legere

 

Derrière, la femelle ;

devant le mâle en plumage nuptial.

 

12_IMG_7407legere

 

L'hiver, il est blanc, lui aussi ;

mais au printemps il se colore.

 

13_IMG_7410legere

 

Y peut-il quelque chose ?

Non, cela se fait

 

14_IMG_7414legere

 

 tout seul !

 

Domaine d'Anglas, Petite Camargue (30), 13 mai 2021

_______

Bonus_IMG_7421legere

__________