Dans le Sud de la Drôme, on est encore en Provence.

Ce mas le montre bien.

 

1_IMG_8080legere

 

 

 Fin mai, c'est encore la saison des fleurs.

 

3_IMG_8081legere

 

Le rouge, il faut savoir le porter.

 

4_IMG_8084legere

 

Le bleu est plus facile.

Ici, c'est celui de la fleur de Nigelle de Damas,

une graine que les oiseaux apprécient.

 

5_IMG_8037legere_nigelle

 

On appelle aussi la nigelle : Cumin noir,

ou Cheveux de Vénus.

 

6_IMG_8036legere

 

Le Glaïeul sauvage est aussi appelé Glaïeul des moissons.

Sa forme comme sa couleur ne peuvent laisser indéfférent.

 

7_IMG_8046legere

 

Voici un plant de Vipérine.

(La forme du fruit évoque la tête d'une vipère)

Cette plante hermaphrodite présente, 

selon son âge, des fleurs mauves ou bleues.

 

8_IMG_8067legere_Viperine

 

La Consoude, moins connue,

présente elle aussi des fleurs mauves ou bleues.

Son nom vient de la vertu qu'on lui a attribuée

de favoriser la consolidation des os, après une fracture.

 

9_IMG_8043legere_Consoude

 

Proche de la précédente, la Bourrache est originaire de Syrie.

Son nom arabe 'abu rach' se réfère à ses propriétés sudorifique.

C'est une excellente plante mellifère.

 

10_IMG_8040legereBourrache

 

Revoilà la Vipérine,

toxique à haute dose pour le bétail

à cause de la présence de certain alcaloïde

 

11_IMG_8082legere

 

Mais pas toxique pour tout le monde,

 

12_IMG_8083legere

 

 dirait-on.

 

St Paul-3-Chtx (26), 30 mai 2021

_______

 

Chèvrefeuille.

2_IMG_8086legere

 Automobile.

Bonus1_IMG_8038legere

 Tortue grecque ou tortue d'Hermann ?

Bonus2_IMG_8053legere

 Zut, il faut regarder les écailles supracaudales

Bonus3_IMG_8056legere

pour le savoir.

_______