Nous voilà sur le Causse Méjean,

à 1000 mètres d'altitude environ.

Au fond, le Mont Lozère.

 

1_IMG_8286legere

 

Certains espaces sont cultivés, d'autres boisés.

Beaucoup sont constitués de ce qu'on appelle

des pelouses sèches.

 

2_IMG_8285legere

 

Dans ces pelouses sèches se trouve des plantes spécifiques,

parmi lesquelles la Stipe pennée appelée aussi Cheveux d'ange.

 

3_IMG_8291legere

 

Cette herbe est très agréable à regarder.

 

4_IMG_8287legere

 

La moindre brise la fait danser,

 

5_IMG_8288legere

 

le moindre rayon de solei la fait briller.

 

6_IMG_8284legere

 

L'Hélianthème des Appenins

est de la famille des Cistes, fort nombreuses en région méditerranéenne.

 

7_IMG_8269legere

 

Il me semble qu'il s'agit de fleurs de lin,

 

8_IMG_8270legere

 

un lin blanc à courte tige,

un lin des Causses...

 

9_IMG_8271legere

 

Cette zygène butine des fleurs de...

disons une fleur du Causse, tapie au ras du sol,

elle aussi.

 

10_IMG_8281legere

 

L'Anthillide vulnéraire, appelée aussi Thé des Alpes

est supposée avoir des propriétés favorisant la cicatrisation

des plaies et des brûlures, ainsi que la digestion,

et combattre la toux.

 

10_IMG_8292legere

 

La Leuzée conifère est une plante méditerannéeenne

qui pousse sur les sols caillouteux.

 

11_IMG_8283legere 

 

La Margueritte du Causse a, elle aussi,

un format réduit adapté aux intempéries du lieu.

 

12_IMG_8272legere

 

L'Aster des Causses surprend dans ces contrées sauvages et battues par le vent.

 

13_IMG_8267legere

 

On la croirait échappée

 

14_IMG_8268legere

 

 d'un jardin.

 

Causse Méjean, Mativet, commune de Montbrun (48), 12 juin  2021

_______

Bonus_IMG_8293legere

_______