Vue de St Hippolyte-du-Fort depuis le cours du Vidourle.

 

1_IMG_9887legere

 

A ce niveau, quand il y a peu d'eau,

la rivière devient souterraine.

 

2_IMG_9885legere

 

Cela n'empêche pas la végétation d'être assez abondante.

Ici, des fleurs de Houblon.

 

Bonus_IMG_9889legere

 

Entre cyprès et roseaux,

le chemin est agréable.

 

3_IMG_9888legere

 

Les Mûriers (pour les Vers à soie)

sont aussi haut que les maisons.

 

4_IMG_9886legere

 

Je suis souvent venu marcher ici après le repas,

en 1982-83, Etienne dans la poussette.

 

5_IMG_9881legere

 

Ce Lagerstroemia était déjà là et déjà beau.

 

6_IMG_9882legere

 

Qués acco ?

C'est le fruit de la Passiflore, comestible.

 

7_IMG_9883legere

 

Ce sont les épines de Févier d'Amérique.

Pas comestible.

 

8_IMG_9884legere

 

Les graines torréifiées peuvent être utilisées

pour obtenir un succédané de café.

 

9_IMG_9880legere

 

L'eau souterraine apparaît par endroit.

 

10_IMG_9875legere

 

Cinq cents mètres plus haut,

nous seulement l'eau est bien là,

mais elle coule.

 

11_IMG_9876legere

 

Les Aulnes et les fougères apprécient.

 

12_IMG_9874legere

 

Vue sur le pont de la voie ferrée (déaffectée)

depuis le pont routier.

La route conduit au col du Rédarès

puis au village de Lasalle.

 

13_IMG_9877legere

 

Mais parfois, il est bien de s'arrêter,

à l'ombre,

 

14_IMG_9873legere

 pour lire.

 

St Hippolyte-du-Fort (30), 5 septembre 2021

_______

 

Bonus_IMG_9879legere

_________