Nous arrivons vers le haut du vallon du Moudang.

 

1_IMG_0177legere

 

 

La brume vient à notre rencontre.

 

2_IMG_0178legere

 

Arrivés sur une sorte de pallier

nous voyons ici les granges du Moudang,

sur un lieu de pâturage utilisé depuis des temps immémoriaux.

 

3_IMG_0179legere

 

Les colchiques

colorent les près.

Ne pas consommer.

 

4_IMG_0187legere

 

Voici les vestiges du travail des bergers d'autrefois.

 

7_IMG_0186legere

 

Ici la rencontre de deux torrents : la Neste d'Héchempy

et la Neste du Moudang. Cette dernière est ferrugineuse.

 

6_IMG_0181legere

 

Divers minerais ont été exploités dans ces hautes vallées...

Du marbre, aussi. Et même l'eau, pour ses vertus.

 

7_IMG_0175legere

 

La qualité exceptionnelle de ces pacages

était renommée des bords de la Garonne

jusqu'à l'Ebre, en Espagne.

 

8_IMG_0176legere

 

Brebis avec son agneau.

N'aura-t-il pas froid ?

 

9_IMG_0185legere

 

Rapace ? Non, Grands corbeaux.

Envergure : entre 1 m. et 1,50 m,

comme une buse.

 

10_IMG_0190legere

 

Et cette couleur bleue, c'est pour faire beau

ou pour faire peur au loup ?

 

11_IMG_0184legere

 

Ni l'un ni l'autre.

Les cornes non plus, d'ailleurs.

 

12_IMG_0182legere

 

Celles-ci préfèrent la montagne,

comme la chèvre de M. Seguin.

 

13_IMG_0192legere

 

Où donc veulent-elles aller ?

 

14_IMG_0194legere

 

Comment donc vont-elles passer ?

 

15_IMG_0195legere

 

Je me suis une fois de plus inquiété

 

16_IMG_0196legere

 

pour rien.

 

Granges du Moudang, Tramezaïgues (65), 23-25 sept. 21

______

 

Qu'a voulu prendre le photographe ici ?

Des arbres ?

Bonus1_IMG_0198_legere

Pas seulement.

Un vautour aussi.

Bonus2_IMG_0198__legere

Le voyez-vous ?

Bonus3_IMG_0198___legere

Bravo !

_________